Gréta Jonckheere

Gréta Jonckheere

Belge d’origine….Québécoise d’adoption.

C’est à l’âge de onze ans que j’ai découvert l’argile et très vite la passion pour la céramique. Installée dans un vieux grenier dans la ferme de mes parents, c’est pendant mes heures perdues que j’ai pratiqué le travail de l’argile avec l’aide de mon professeur de dessin. A l’âge de dix-huit ans, je voulais en faire mon métier mais mes parents jugeaient qu’être céramiste n’était pas un vrai métier… Je suis donc devenue institutrice mais la céramique n’a jamais vraiment quitté mes rêves.

Par la suite et durant les vingt années suivantes, j’ai co-fondé et géré une entreprise de production artisanale et de commercialisation de crème glacée et d’autres produits du terroir. A travers le processus de création et décoration des gâteaux glacés, j’ai pu poursuivre le développement de mon côté artistique, la minutie de mon travail ainsi que la persévérance dans la création.

Lors de mon arrivée au Québec et lors de ma première visite à 1001 pots, je suis retombée en amour avec la céramique, un pur bonheur ! J’ai suivi des cours privés à l’atelier Argil’Art à Sainte- Marthe-sur le Lac pour, ensuite, intégrer le Centre de Céramique Bonsecours, à ma plus grande joie.

C’est en 2017, dans les Laurentides, au bord de l’eau, dans une nature sauvage et irrégulière, que j’ai construit ma maison-atelier aux allures pourtant épurées et bien géométriques. Ce cadre merveilleux me donne le calme, la paix intérieure, l’envie de créer. Quand je suis dans la nature, je l’observe, je la contemple, je me l’imprègne et finalement j’entre en dialogue avec moi-même.

La nature m’inspire par ses multiples paradoxes : sa simplicité et sa complexité, sa rigidité et sa douceur, ses couleurs et son blanc uniforme de l’hiver, ses silences et ses bruits… Tout semble simple et pourtant rien n’est dû au hasard, tout a son importance. Dans mon travail de céramiste, on retrouve ces paradoxes. J’aime à la fois le tournage où les pièces sont bien régulières et le façonnage où je peux laisser mon empreinte. J’aime travailler la porcelaine pour sa blancheur : extrême accès à la pureté, à l’élégance, au silence méditatif, au recueillement et à la simplicité naturelle. Cependant, j’aime tout autant travailler les argiles colorées que je peux laisser à leur état naturel, brut, et qui me permettent de revenir aux sources. J’aime créer des objets utilitaires qui ont une fonction déterminée au quotidien mais je me suis également découverte une passion pour la création de luminaires, des objets uniques qui transforment et font resplendir leur milieu.

Quand je travaille, j’entre en dialogue avec la matière : l’argile. Elle résonne, chargée d’émotions. En créant, j’ai tout autant besoin d’une concentration presqu’absolue que de moments où l’esprit doit s’oublier pour faire confiance au geste.
Par ailleurs, pour moi, la création se calque sur la mouvance et l’évolution de la nature et de la vie. Aujourd’hui, mon travail, c’est ça. Demain, je ne sais pas. Je veux me laisser la flexibilité nécessaire pour que mon travail soit toujours le reflet des changements qui investissent ma vie.

Wentworth-nord, Qc J0T 1Y0
450-226-6267
[email protected]
facebook:@greta.ceramiste
Instagram:@greta.ceramiste

Ateleir-G-par-Greta-ceramiste_luminaire Atelier-G-par Greta-ceramiste Atelier-G-par-Greta-ceramiste_La-vie-est-belle Jonckheere_ De-Noir-et-Blanc