Proulx, Véronique (Black Sourie)

La démarche entourant le travail de Black Sourie est divisée en deux volets. Ayant une solide base en création artistique, j’ai toujours joué avec le phénomène d’attraction-répulsion. Une rivalité entre la forme et le traitement de surface amène ce genre de dualité. La blancheur de la porcelaine et la simplicité de la forme est de par elle-même très séduisante, mais le traitement de surface qui l’arbore est d’une tout autre nature. La surface est travaillée au dessin, un dessin envahissant. Un dessin d’une créature inquiétante, toute noire et griffonnée aléatoirement. Un “clash” est bien présent et cette dualité est la base de la céramique Black Sourie, cette créature qui nous sourit dans son habit noir sur blanc.


Le second volet de la collection est plus dans la lecture des états. Le travail est plus délicat et une impression de fondu, des glaçures coulantes figées dans le temps amène une confusion des états. La puissance de cette chaleur de la cuisson joue sur l’état de la matière. Ce qui est solide ne l’est plus et ce qui fut liquide est redevenu très solide. La glaçure et la terre nue cohabite pour en faire ressortir les qualités des deux matières.


blacksourie@gmail.com


Un avant-goût de ce que vous découvrirez.




Posts récents

Voir tout